• Terre des Hommes France

Le rapport d'activité 2021 est en ligne !

L’année 2021 pour Terre des Hommes France pourrait être qualifiée d’"année des contraires". En effet comment mieux regarder celle-ci que par le prisme de ses deux semestres inversement proportionnels.


Un premier semestre marqué par la mise en œuvre de l’arrêt des activités, le licenciement de l’ensemble du personnel, la liquidation des biens, un déficit budgétaire et un déficit de notoriété en France.

Un second semestre marqué par une relance de l’activité et la construction du nouveau projet associatif, la participation à des actions nouvelles, l’embauche d'une nouvelle coordinatrice générale (Laure Blondel), l’arrivée d'une stagiaire, des dons en nombre ayant contribué à un excédent du bilan financier qui nous permet d’envisager plus sereinement 2022 (malgré un déficit budgétaire), et des liens resserrés avec la Fédération internationale Terre des Hommes. Tout n'est pas réglé et le trajet est encore long avant de voir notre association retrouver l'équilibre financier nécessaire à sa stabilité et les actions concrètes sur le terrain à la mesure de nos ambitions, mais ce deuxième semestre est prometteur.


Et ce qui se produit aujourd'hui, nous le devons à la mobilisation de nos adhérents et de nos soutiens !


Cette confiance témoignée, malgré les difficultés, a permis un vote à une très large majorité pour la non-dissolution et pour l'approbation du nouveau projet, vote qui fut le point de départ de notre enthousiasme pour transformer cette utopie « Tous les enfants et les jeunes ont droit à un environnement sain et sûr » en des actions concrètes.

Le soutien dans les anciennes délégations départementales renait individuellement ou collectivement au fil de nos discussions.

Et je souhaite également remercier tout particulièrement l’AL 68 pour l'expertise qu’elle apporte et pour l'implication de ses membres au sein de notre conseil d’administration.

Sans oublier évidemment Alain Fontaine, notre ancien directeur, dont l’implication a été sans faille jusqu’à son départ, un grand merci à lui.


Comme vous le savez, ce n'est pas le moment de baisser les bras. À l'heure où le GIEC, rapport après rapport, somme les responsables politiques d'agir au plus vite dans l'intérêt de tous et de revoir les systèmes sociétaux en profondeur afin de retrouver l'humanité nécessaire à la vie : l'action de la société civile à travers ses ONG est primordiale.


Dans ce contexte, la place de Terre des Hommes France n'est possible que par l’engagement de ses membres et partenaires, que par la volonté du conseil d'administration, que par un engagement fort du bureau, tout cela n'est également possible que grâce à des salariées et une communicante hautement impliquées, et à qui je veux redire ici mon réel bonheur de travailler avec ces femmes extraordinaires, tout comme avec les stagiaires particulièrement motivés. Enfin tout cela n'est possible que grâce à de nouveaux engagements de bénévoles et à des liens qu’il faut maintenir avec nos « anciens » militants car c'est de leur combat que naît le nôtre.


L'avenir nous appartient et sera ce que nous en ferons, nous avons encore beaucoup de pages à écrire et je ne doute pas que nous les écrivions ensemble, même si nous passons par quelques ratures.


Cette année 2021 qui a porté son lot de vicissitudes aura été pour TDHF une année de renaissance et je tiens une nouvelle fois à remercier toutes celles et ceux qui y ont contribué.




Le Président, Didier Vaubaillon


Rapport Annuel TDHF 2021
.pdf
Download PDF • 868KB

Merci à Lysiane André, ancienne présidente de Terre des Hommes France, de sa présence et de ses encouragements lors de la dernière Assemblée Générale.





32 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout